Pianiste belge d'origine danoise, Diane Andersen a fait ses études au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles d’où elle sort avec ses diplômes de fin d’études à l’âge de 18 ans. Elle mène depuis de front une brillante carrière de concertiste notamment sous la direction de grands chefs tels que Boulez, Sawallisch, Fournet, Prêtre, Maderna, Dixon, Kamu et une activité très soutenue de pédagogue.

Ses concerts l'ont menée dans des salles prestigieuses comme le Concertgebouw (Amsterdam), Carnegie Hall (New York), Victoria Hall (Genève), Rudolfinum (Prague), Liszt Ferenc Zeneakademia (Budapest), Palais des Beaux-Arts (Bruxelles), Saint-Martin-in-the Fields (Londres), etc. 

Diane Andersen eut notamment  le privilège de jouer en première audition le "Scherzo pour piano et orchestre" et ce à la demande du Prof. Denijs Dille, fondateur du "Bartok Archivum" à Budapest, ami et biographe de Béla Bartok et éditeur de l'œuvre. 

De grands musiciens tels que Zoltan Kodaly, Alexandre Tansman, Luigi Nono et André Gertler (célèbre violoniste d'origine hongroise, ami et interprète de Béla Bartok et dont elle fut la partenaire au piano pendant de nombreuses années) ont marqué sa carrière, tout comme Annie Fischer, l'inoubliable pianiste hongroise, et son maître à l'instrument, l'éminent pianiste Stefan Askenase. 

Les nombreuses distinctions qui lui ont été accordées, parmi lesquelles figurent 

  • l’ International Harriet Cohen Bach Medal (Londres),
  • le “Grand Prix du Disque de l’Académie Charles Cros” (Paris)
  • le “Trophée Fuga” de l’Union des Compositeurs Belges
  • le "Cannes International Classical Music Award" (France)
  • "Chevalier de l’Ordre de la Couronne" (Belgique)
  • "Profesore Onorifico" de l'Université de Brasov (Roumanie) 
  • International Steinway Artist

sont le témoignage d’un parcours où la curiosité est permanente, à la découverte de nouveaux répertoires.

Discographie

Diane Andersen est à la tête d’une CD importante englobant deux siècles de répertoire pianistique sur instrument moderne et pianoforte d'époque et unanimement appréciée par la presse internationale ("Joker" in Crescendo, "Clé" in Res Musica», R/10 et Disque du mois» in Classica, 10/10 dans Klassik Heute, Fanfare, etc.)

Plusieurs intégrales, dont celles de la musique pour piano de Gabriel Pierné (EMI) et de Joseph Jongen (Recording of the Month-Classical CD Review). 

Son enregistrement consacré à Adolphe Biarent (Cypres) a reçu le "Cannes International Classical Music Award" (2003). 

La plupart des œuvres enregistrées le sont en première mondiale comme le Deuxième Concerto pour piano et orchestre et le Quintette à clavier de Ernst Toch (en collaboration avec le Quatuor Danel), célèbre compositeur allemand qui a fuit l'Allemagne de 1938 pour les Etats-Unis.

L' "Ensemble Joseph Jongen" - dont Andersen est la pianiste fondatrice - a enregistré les oeuvres majeures pour quatuor à clavier et trio de Joseph Jongen ainsi que le Trio et la Sonate pour violon et piano de René de Castéra, musicien français injustement oublié.

Andersen ne se penche pas uniquement sur le passé mais est une ardente défenderesse de la musique contemporaine. Des compositeurs comme Michel Lysight et Jacqueline Fontijn ont vus leurs oeuvres jouées en première audition au Canada et en Argentine. Elle a consacré récemment un CD aux œuvres de Dianne Goolkasian Rahbee qui lui sont dédiées. 

Andersen a aussi créé avec l' "Ensemble Joseph Jongen" des œuvres entre autres d'Alain Weber (France), Michael Slayton (USA), Andrzej Kwiecinski (Pologne).

De récents enregistrements nous ont révélés des compositeurs tels que Victor Vreuls (Cyprès), compositeur belge (1876-1944), et Émile Goué (Azur Classical), compositeur français tout à fait remarquable (1904-1946). Un récent CD comprennant l'intégrale des œuvres pour piano et violon de Delvincourt (Azur Classical) a reçu un accueil enthousiaste.