Imprimer

Pianiste belge d'origine danoise, Diane Andersen a fait ses études au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles d’où elle sort avec ses diplômes de fin d’études à l’âge de 18 ans. Depuis, elle mène de front une brillante carrière de concertiste et de chambriste en même temps qu'une activité très soutenue de pédagogue.

Ses concerts l'ont menée dans des salles aussi prestigieuses que le Concertgebouw (Amsterdam), Carnegie Hall (New York), Victoria Hall (Genève), Rudolfinum (Prague), Liszt Ferenc Zeneakademia (Budapest), Palais des Beaux-Arts (Bruxelles), Rudolfinum (Prague), Saint-Martin-in-the Fields (Londres), etc. 

Andersen a joué sous la direction de chefs éminents tels que Boulez, Sawallisch, Fournet, Prêtre, Maderna, Dixon, Kamu, mais aussi Vandernoot, Bartholomée, Defossez, Sternefeld.

Diane Andersen eut notamment le privilège de jouer en première audition le "Scherzo pour piano et orchestre" de Béla Bartok (sous la direction de Berthold Lehman) à la demande du Prof. Denijs Dille, fondateur du "Bartok Archivum" à Budapest, ami et biographe de Béla Bartok et éditeur de l’œuvre. Dans une lettre (5/9/1996) Denijs Dille félicite chaleureusement Diane Andersen pour son interprétation de Bartok « qui correspond le plus par l’esprit et la technique à celle de Bartok ».

De grands musiciens tels que Zoltan Kodaly, Alexandre Tansman, Luigi Nono et André Gertler (célèbre violoniste d'origine hongroise, ami et interprète de Béla Bartok et dont elle fut la partenaire au piano pendant de nombreuses années) ont marqué sa carrière, tout comme Annie Fischer, l'inoubliable pianiste hongroise, et son maître à l'instrument, l'éminent pianiste Stefan Askenase. 

Les nombreuses distinctions qui lui ont été accordées, parmi lesquelles figurent 

sont le témoignage d’un parcours où la curiosité est permanente, à la découverte de nouveaux répertoires.

Discographie

Diane Andersen est à la tête d’une discographie importante englobant deux siècles de répertoire pianistique sur instrument moderne et pianoforte d'époque et unanimement appréciée par la presse internationale ("Joker" in Crescendo, "Clé" in Res Musica», R/10 et Disque du mois» in Classica, «Recording of the Month-Classical CD Review», 10/10 dans Klassik Heute, Fanfare (Silberstein’s wanting list - 2018), 5 diapasons dans "Diapason" en 2015, etc.).

Plusieurs intégrales, dont celles de la musique pour piano de Gabriel Pierné (EMI) et de Joseph Jongen (Recording of the Month-Classical CD Review). 

  • Alexandre Tansman: Intégrale des Mazurkas (2000)
  • Adolphe Biarent (Cypres) Quintette à clavier et sonate pour violoncelle et piano "Cannes International Classical Music Award" (2003).
  • Ernst Toch (Talent): Deuxième Concerto pour piano et orchestre et le Quintette à clavier (avec le Quatuor Danel et Mark Drobinski, cello) 2006
  • Joseph Jongen (Pavane): Œuvres pour quatuor et trio à clavier (avec l’ "Ensemble Joseph Jongen" - dont Andersen est la pianiste fondatrice) 2003 et 2006
  • Dianne Goolkasian-Rahbee (Azur classic) : Œuvres pour piano dédiées à Diane Andersen, 2006 René de Castéra (Azur classic): Trio à clavier et Sonate pour violon et piano, 2008
  • Victor Vreuls (Cypres): les Sonates pour piano et violon, 2011
  • Émile Goué (Azur classical) : Œuvres pour piano, 2012
  • Beethoven, Schubert et Schumann (Azur classical) 2012
  • Claude Delvincourt (Azur Classical): Œuvres complètes pour piano et violon, avec Eliot Lawson, 2014
  • Paul Paray (Azur classical): Œuvres complètes pour violon et piano avec Eliot Lawson et violoncelle et piano avec Sam Magill. 2017
  • Claude Delvincourt (Azur classical): Œuvres pour piano - 2017

Andersen ne se penche pas uniquement sur le passé mais est une ardente défenderesse de la musique contemporaine. Des compositeurs comme Michel Lysight et Jacqueline Fontijn ont vu leurs œuvres jouées en première audition au Canada et en Argentine. L' "Ensemble Joseph Jongen" a créé des œuvres d'Alain Weber France, Michael Slayton USA, Andrzej Kwiecinski, Pologne.

Elle est la dédicataire d’œuvres de Alexandre Tansman (France), Béla Tardos (Hongrie), Dianne Goolkasian-Rahbee (USA), René Defossez, Paul Uy, Berthe Di Vito-Delvaux (Belgique), Denis Levaillant, Damien Top (France).

 

Enseignement 

Pédagogue très recherchée, après une brillante carrière de professeur aux Conservatoires Royaux de Mons et de Bruxelles, Diane Andersen donne des master classes en Europe, Argentine, Taiwan, Corée du Sud, USA (universités de Cincinnatti, Boston, Lipscomb-Nashville, Westminster Choir College-Princeton, Smith’s College-Northhampton, New England Conservatory-Boston), Chine (Shanghai, Shenzhen and Chengdu conservatoires), Japon (Tokyo College of Music, Tokyo-Ondai University, PTNA Tokyo and Sendai), Russie (Gnessine Institut - Moscou), Turquie (Université d'Istanbul).

Elle fut invitée comme 'Artist in residence' à la Queen's University à Kingston (Canada) en mars 2010.

Ses élèves sont lauréats de concours internationaux (tout récemment concours Hamamatsu 2018 - 1er Prix, Glasgow 2017 - 1er Prix) et professeurs dans les grandes institutions d’enseignement supérieur en Belgique et à l'étranger.

Deux DVD ont été enregistrés par EMC Japon d'œuvres de Ravel et Milhaud à destination pédagogique.

Concours Internationaux

Elle est invitée régulièrement comme membre du jury des concours internationaux tels que OCI (Orleans Concours International et Présidente du concours "Brin d'herbe"), Isidor Bajic Memorial, International Piano Competition Enschede, C.I.P.C.E. Madrid, Concours International Roma (Présidente), International Svetislav Stancic Piano Competition Zagreb, Alexandre Tansman International Competition Lodz (Pologne), International piano competition Osijek (Croatie), Concours International de Châtou (Paris) et "Top of the world" , Tromsö (Norvège) etc.

Membre du Jury (2013 et 2016) et de la commission artistique du Concours Musical International Reine Elisabeth de Belgique.

 

Publications

Interviews